Professeur Adama Diawara et le Réseau Ivoirien de Suivi et Évaluation (RISE) en conclave en prélude aux assises Nationale

Crée depuis 2005, le RISE est un réseau de professionnels de l’évaluation ayant pour objectifs de contribuer à la promotion à la culture de l’évolution en Côte d’Ivoire et au-delà.

Depuis lors,ce vivier de praticiens de l’évaluation,qui a pour actuel président le professeur Adama Diawara, Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique,accompagne les administrations et les institutions,les Universités et grandes écoles ainsi que le secteur parapublic dans la mise en place d’un dispositif d’évaluation performant à travers des renforcements des capacités et des appuis.

Depuis sa création en 2005, le RISE a si compter sur le partenariat du Ministère du Plan et du Développement (MPD), de l’UNICEF, du PNUD, de la BAD, et de l’Ecole Nationale d’Administration de la Côte d’Ivoire qui ne ménagent aucun effort pour accompagner dans sa dynamique.

Parmi les nombreuses actions conduites par le RISE, l’on pourrait noter:

_ Le renforcement de capacité de plusieurs acteurs dont l’Assemblée Nationale du Sénat de l’Inspection Générale d’État de l’Administration Centrale, des Collectivités, des Associations de femmes et de jeunesses, les étudiants et autres organisations de la société civile.

_La ténu des 1ères journées de l’évolution en 2015.

_L’organisation de la 9ème conférence Africaine de l’évaluation sous la présidence de Madame Nialé Kaba , Ministre du Plan et du Développement.

_ L’organisation de trois matinales de l’évaluation avec le Ministère du Plan et du Développement, les partenaires du système des nations unies, les parlementaires, les réseaux frères de la France et du Sénégal, du Bénin, du Maroc, de la Tunisie, de la Mauritanie, du Cameroun,du Kenya, de l’Afrique du Sud, le secteur privé ivoirien, les évaluateurs émergents ainsi que les amis de la presse.

_ Appui à plusieurs formations avec la Banque mondiale, l’UNICEF, le PNUD, la BAD, l’UNION EUROPÉENNE, l’UEMOA, la CEDEAO ect……

_ Accompagnement technique à l’évaluation des Plans Nationaux de Développement (PND).

_ Appui à l’évaluation et la validation de plusieurs documents de stratégies.

_ Conduite de plusieurs études actions- recherche avec l’UNICEF durant la période de COVID19 : << Les conséquences de la COVID19 sur les femmes et les enfants en Côte d’Ivoire>>;<<

Les conséquences de la COVID19 sur les ménages et les services sociaux de bases>> ; << Les déterminants du comportement social vis à vis de la COVID19 ( COVAX).

_ Participation à plusieurs colloques, séminaires, table- rondes, sur la pratique de l’évaluation dont la dernière en date du 25 octobre 2022  ténu à Turin en Italie sur le thème << comment bâtir un système résilient de développement durable axé sur une bonne pratique de l’évaluation des politiques publiques.

Avec l’évaluation du contexte International et National des questions de bonne gouvernance et de rédevabilité , la Côte d’Ivoire en 2016 , s’est dotée d’une loi sur l’évaluation inscrite dans la constitution en ses articles 93 et 117.

Cela a donné suite à une loi sur l’évaluation des politiques publiques adoptée en 2022 et qui fait appel à un nouvel écosystème d’évaluation basé sur des acteurs dont les actions sont définies par un cadre élaboré à cet effet. Il s’agit entre autres acteurs de :

_ Le Ministère du Plan et du Développement

_ Le parlement ( le sénat et l’assemblée nationale)

_ L’inspection Générale d’État

_ La cour des comptes.

_ l’Institut National de la Statistique.

_ La Haute Autorité de la Bonne Gouvernance.

_ Les structures Déconcentrées et Décentralisées

_ Le secteur privé

_ Les Universités

_ Les partenaires Techniques et Financiers.

Face au rôle à jouer par la société civile dans ce nouveau contexte, le RISE, association nationale d’intérêt publique, s’est réuni le 20 décembre 2022 au CAMPC/Université Félix Houphouët Boigny afin d’échanger avec les Responsables de Groupe Thématique pour travailler.

Les échanges ont principalement porté sur la présentation du nouveau contexte d’évaluation des politiques publiques en Côte d’Ivoire, identifiant les acteurs et définissant le rôle de chacun pour une synergie d’action au profit du système national d’évaluation pour un développement qui se voudrait réellement relever le défi d’une Côte d’Ivoire émergente dans la durée.

Appoloss Yehi ( correspondant NDC Région de Tonkpi)

 

Source : NDC INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 17 =